Publie le 2017-04-17 12:49:00

Côte d'Ivoire : 4 471 cas de grossesses ont été recensés dans le milieu scolaire





4 471 cas de grossesses ont été recensés dans le milieu scolaire en Côte d'Ivoire.
C'est ce qui se dégage d'un rapport publié par le ministère de l'Education nationale en avril 2017.
Ces grossesses ont été contractées depuis le début de la rentrée 2016-2017 en septembre dernier. Une ONG, Cavoequiva, vient en aide à ces filles souvent éloignées de leur famille.


La radio RFI a mené une enquête au sein de cette ONG.
A 14 ans, alors qu'elle était en classe de 5e, Fatou a quitté l'école pour s'occuper de sa grossesse. Un an plus tard, son fils et elle vivent grâce à l'ONG Cavoequiva qui prend en charge les jeunes mères célibataires.
Depuis, Fatou a abandonné l'école, mais elle espère reprendre les cours un jour. « J'étais en classe de 5e, j'ai rencontré un jeune élève de mon école avec qui je sortais, puis je suis tombée enceinte. Il n'a pas reconnu être l'auteur de la grossesse. Je me suis rendue à l'ONG et c'est ici qu'on s'est occupé de moi jusqu'à l'accouchement. Aujourd'hui, si l'ONG m'aide à retourner à l'école, je serais très ravie parce que j'ai toujours rêvé d'être aide-soignante. »

A l’instar de Fatou, plus de 4 000 cas de grossesses déclarées ont été enregistrés dans les écoles en Côte d'Ivoire depuis la rentrée scolaire.
Selon Mariam Ouattara, directrice exécutive de l'ONG Cavoequiva, la plupart des victimes vivent dans des conditions précaires. Elles sont donc la cible de tous types de prédateurs. « Dans la plupart des cas, soit les enfants ont été mises enceinte par les professeurs parce que les filles sont dans une situation de vulnérabilité. Elles ont quitté leur village, se sont retrouvées dans un autre et n'ayant pas assez de moyens, elles sont en proie à ces auteurs-là. Et il y aussi les élèves qui sont auteurs de grossesses. »

Rappelons que les grossesses en milieu scolaire sont un véritable problème de société en Côte d'Ivoire. Selon le rapport du ministère, le quart des grossesses enregistrées cette année en milieu scolaire concernent des filles âgées seulement de 9 à 14 ans.

Suivez nous Sur Facebook en cliquant ici





Articles Populaires




Actu récentes

♦♦ 2017-11-17 14:23:00--Alpha Blondy en colère appelle à la révolte contre la Lybie !

♦♦ 2017-11-16 17:26:00--Business : Drogba lance sa marque de chaussure de luxe.

♦♦ 2017-11-15 10:17:00--Football : Marc Wilmots limogé de son poste de sélectionneur ivoirien.

♦♦ 2017-11-13 16:25:00--Drame : Une fillette de 3 ans abat sa petite soeur d'un an d'une balle dans la tête.

♦♦ 2017-11-10 22:55:00--USA: 4 ans de prison pour le rappeur Meek Mill.

♦♦ 2017-11-09 17:25:00--Dj Arafat : Découvrez la femme qui partage sa vie !

♦♦ 2017-11-08 19:56:00--MAALHOX LE VIBEUR clashe MHD : « Vous prenez notre argent pour donner à un guinéen. Vous êtes des sorciers. »

♦♦ 2017-11-07 20:28:00--Drame : Un bateau-bus de la SOTRA prend feu sur la lagune.

♦♦ 2017-11-07 11:27:00--Aristide Bance en colère : « Les égyptiens ne sont pas sérieux, ils m’ont menti. »

♦♦ 2017-11-06 16:59:00--Le comédien Abasse pris pour un Rwandais crée une forte polémique au Congo.



A Lire Aussi


♦♦ Bouaké : Ramadan fêté en tenue militaire par les enfants pour imiter les mutins.

♦♦ Côte d'Ivoire / CEPE 2017 : 383.281 admis pour un taux de réussite de 80,93 %

♦♦ Yamoussoukro: La toxicomanie prend des proportions inquiétantes dans les lycées et collèges.

♦♦ Action sociale : la fondation Magic System offre un centre pour orphelins à Port-bouet

♦♦ Les soutenances de rapport de stage du BTS programmées début juin

♦♦ Côte d’Ivoire: Sept peaux de panthères et 60 kg d’ivoire saisis

♦♦ COLÈRE : Manifestation de la FESCI contre le blocage des soutenances des 33.000 étudiants du BTS

♦♦ Côte d'Ivoire : 4 471 cas de grossesses ont été recensés dans le milieu scolaire

♦♦ Odiennéka / Chinois : Palabre est fini !!

♦♦ Bouaké : Des élèves séquestrent le personnel enseignant et administratif du lycée municipal Djibo Sounkalo








Partager sur Facebook


Pour + d'Infos Cliquez ICI

Table(s)