Publie le 2017-01-06 12:55:00

MUTINERIE : Des soldats en colère assiègent plusieurs villes du pays





Une mutinerie a éclaté vendredi matin à Bouaké, la deuxième ville de la Côte d'Ivoire, où des militaires ivoiriens réclameraient des primes dites "Ecomog" constituées d'une villa et de cinq millions de francs CFA" .
Après Bouaké, le mouvement d’humeur des soldats s’élargit aux villes de Korhogo et Daloa. Les soldats sont visibles dans les rues effectuant des tirs sporadiques à l’arme de guerre. Les différents corridors d’entrée et de sortie des villes sont fermés, tenus par des militaires mutins.

Un habitant de Bouaké a déclaré à la BBC que la situation est en train d'empirer.
«Aux environs de 8h, nous avons appris que les mutins ont chassé les forces de police et de gendarmerie. Toutes les rues se sont vidées dans le quartier où se situent les grandes structures, les banques etc. C'est la panique».
Dans ces viles les commerces et les administrations sont fermés. Les populations ont été sommées de rester chez elles.
Selon des médias, des poudrières auraient été cassées et des armes emportées par des mutins.

Bouaké fief de l’ex-rébellion des Forces Nouvelles est souvent touchée par des mouvements de civils ou militaires perturbant la quiétude des populations. Le dernier en date : les violences qu’a connues la ville suite à l’augmentation des factures d’électricité au mois de juin 2016.

Espérons que tout rentre dans l’ordre très rapidement.

Suivez nous Sur Facebook en cliquant ici






Articles Populaires




A lire Aussi


♦♦Santé : L’interdiction de la consommation du porc ne concerne que la zone de Ferkessédougou.

♦♦Peste porcine : Le gouvernement interdit la consommation et la vente de porcs en Côte d’Ivoire.

♦♦Drame : 4 personnes tués dans le crash d’un avion à Abidjan.

♦♦Insécurité : Un dangereux groupe de microbes mis aux arrêts.

♦♦Drame : Un grave incendie ravage Le grand marché d’Abobo !

♦♦Crise Estudiantine | La FESCI, accuse la police d’avoir « tiré à balle réelle » sur des étudiants.

♦♦Yopougon : Plusieurs maquis et magasins déguerpis par les bulldozers de l’Etat

♦♦Abidjan : La base du CCDO de l’école de police attaquée, des armes et du matériel emportés

♦♦Côte d’Ivoire : Alpha Blondy appelle à une amnistie générale de tous les prisonniers politiques

♦♦Mutineries en Côte d’Ivoire : Mais où sont donc passés les 8400 ex-rebelles ?








Partager sur Facebook


Pour + d'Infos Cliquez ICI

Table(s)