Publie le 2017-07-20 10:25:00

Abidjan : La base du CCDO de l’école de police attaquée, des armes et du matériel emportés





La base du Centre de coordination des décisions opérationnelles de Côte d'Ivoire (CCDO) de l’école de police a été attaquée dans la nuit de mercredi à jeudi par des individus armés non identifié, a indiqué des sources militaires.

Plusieurs blessés ont été enregistrés ainsi que du matériel et des armes emportées. « Des individus sont venus à bord de deux taxis communaux jaunes. Ils ont fait éruption au sein de l’école et ont attaqué la base du CCDO où des armes ont été emportés.
Au moins 10 personnes ont été blessés lors des échanges de tirs, des armes et du matériels ont été emportés »
, ajoute la même source.

Les incidents ont débuté peu avant 22H00 (00H00 GMT) à l’école de police de Cocody, et ont duré environ une demi-heure, selon le journaliste de l’AFP présent. A l’école de police, des hommes armés de fusils ont pointé leurs armes sur les voitures qui passaient et se sont emparés de plusieurs véhicules, selon la même source.

« Ils nous ont réquisitionnés notre véhicule, ils pointaient leurs armes. Ils arrêtent les voitures et les taxis et ils prennent les véhicules", a affirmé un employé d’une société de gardiennage à quelques dizaines de mètres de l’école.

« Ce sont des policiers cagoulés avec des gilets pare-balles », a témoigné un chauffeur de taxi, Dirassouba Adama, qui s’est fait braquer son véhicule. "Ils ont tiré en l’air et tiré à côté du véhicule, ils m’ont dit de descendre et de partir, et je suis parti. Ils ont donc pris ma voiture. Il y a au moins dix véhicules à l’intérieur" (de l’école de police).

"Ils ont dit: ce pays c’est foutaise, on revendique nos droits", a ajouté ce chauffeur de taxi. Vers 22H30, un convoi d’une demi-douzaine de voitures avec des hommes en armes a quitté l’école de police pour emprunter la voie expresse qui mène au Plateau, le quartier central des affaires et du pouvoir, et à Yopougon, selon le journaliste de l’AFP.

Des tirs ont été entendus par la suite vers minuit et demi à Yopougon, selon un habitant de cette commune contacté par l’AFP. L’école de police est située dans la commune de Cocody à l’Est d’Abidjan.

Vous pouvez voir aussi



Suivez nous Sur Facebook en cliquant ici







Articles Populaires




Actu récentes

♦♦ 2017-11-17 14:23:00--Alpha Blondy en colère appelle à la révolte contre la Lybie !

♦♦ 2017-11-16 17:26:00--Business : Drogba lance sa marque de chaussure de luxe.

♦♦ 2017-11-15 10:17:00--Football : Marc Wilmots limogé de son poste de sélectionneur ivoirien.

♦♦ 2017-11-13 16:25:00--Drame : Une fillette de 3 ans abat sa petite soeur d'un an d'une balle dans la tête.

♦♦ 2017-11-10 22:55:00--USA: 4 ans de prison pour le rappeur Meek Mill.

♦♦ 2017-11-09 17:25:00--Dj Arafat : Découvrez la femme qui partage sa vie !

♦♦ 2017-11-08 19:56:00--MAALHOX LE VIBEUR clashe MHD : « Vous prenez notre argent pour donner à un guinéen. Vous êtes des sorciers. »

♦♦ 2017-11-07 20:28:00--Drame : Un bateau-bus de la SOTRA prend feu sur la lagune.

♦♦ 2017-11-07 11:27:00--Aristide Bance en colère : « Les égyptiens ne sont pas sérieux, ils m’ont menti. »

♦♦ 2017-11-06 16:59:00--Le comédien Abasse pris pour un Rwandais crée une forte polémique au Congo.



A lire Aussi


♦♦ L’assassin du policier à Yopougon passe aux aveux : « Je lui ai donné 3 coups de couteaux. »

♦♦ Santé : L’interdiction de la consommation du porc ne concerne que la zone de Ferkessédougou.

♦♦ Peste porcine : Le gouvernement interdit la consommation et la vente de porcs en Côte d’Ivoire.

♦♦ Drame : 4 personnes tués dans le crash d’un avion à Abidjan.

♦♦ Insécurité : Un dangereux groupe de microbes mis aux arrêts.

♦♦ Drame : Un grave incendie ravage Le grand marché d’Abobo !

♦♦ Crise Estudiantine | La FESCI, accuse la police d’avoir « tiré à balle réelle » sur des étudiants.

♦♦ Yopougon : Plusieurs maquis et magasins déguerpis par les bulldozers de l’Etat

♦♦ Abidjan : La base du CCDO de l’école de police attaquée, des armes et du matériel emportés

♦♦ Côte d’Ivoire : Alpha Blondy appelle à une amnistie générale de tous les prisonniers politiques








Partager sur Facebook


Pour + d'Infos Cliquez ICI

Table(s)