Publie le 2016-10-28 17:10:00

FRONT DU REFUS : Plus de meeting au Félicia, les manifestants gazés et dispersés par la police




Les manifestants anti-nouvelle Constitution ont été dispersés par la police à coups de gaz lacrymogène, ce vendredi, dans les environs du stade Félix Houphouët-Boigny et au niveau de l’Agence ivoirienne de presse (AIP), au Plateau, côté Boulevard lagunaire).
Il leur est reproché d’être sortis du parcours autorisé.

C’est tôt ce matin que les Partis politiques, Organisations de la Société civile et Leaders d’opinion membres du Front du Refus et de la Coalition du Non à la nouvelle Constitution ont entamé leur «marche pacifique» avec pour point de chute final le stade Félix Houphouët-Boigny à partir de deux lieux de ralliement : le grand Carrefour SOLIBRA à Treichville pour les quartiers d’Abidjan Sud et la Place Monument aux Morts d’Adjamé, pour ceux d’Abidjan Nord.

On pouvait apercevoir en première ligne Danièle Boni-Claverie, présidente de l’Union républicaine pour la démocratie (URD), par ailleurs porte-parole du Front du refus de la nouvelle Constitution, Aboudramane Sangaré du Front populaire ivoirien (FPI), Marie-Odette Lorougnon (FPI), Daniel Ahizi (PIT), le député Gnangbo Kacou, Anaky Kobena (fondateur du MFA), Henriette Lagou (RPC-PAIX) entre-autres.

Cette marche selon ses initiateurs, avait pour objectif de faire pression sur le gouvernement pour le retrait du projet de nouvelle Constitution qui sera soumis par référendum aux Ivoiriens le dimanche 30 octobre avec pour arguments que ce texte est ’’mauvais’’ et ’’confligène’’.

Seront-ils écoutés ?? Rendez-vous le 30 Octobre pour la vérification.

Quelques images de la marche













Suivez nous Sur Facebook en cliquant ici







Partager sur Facebook


Pour + d'Infos Cliquez ICI

Table(s)