International

Donald Trump joue l'apaisement après les tirs iraniens en Irak

Donald Trump a joué mercredi la carte de l'apaisement après des tirs de missiles iraniens sur des bases abritant des soldats américains en Irak, se félicitant que Téhéran "semble reculer" et se disant "prêt à la paix".

S'il a annoncé l'imposition immédiate de nouvelles sanctions économiques contre la République islamique, il n'a pas parlé de réponse militaire, éloignant, pour l'heure, le spectre d'une escalade régionale, voire d'une guerre ouverte entre Washington et Téhéran.

L'opération 'Martyr Soleimani" a été lancée par l'Iran au milieu de la nuit en représailles à l'élimination par Washington du général Kassem Soleimani à Bagdad. Au total, 22 missiles sol-sol se sont abattus sur les bases de Aïn al-Assad (ouest) et Erbil (nord), où sont stationnés certains des 5.200 soldats américains déployés en Irak.

« Aucun Américain n'a été blessé dans les attaques de la nuit dernière. L'Iran semble reculer, ce qui est une bonne chose pour toutes les parties concernées et une très bonne chose pour le monde », a déclaré le président américain dans une allocution d'une dizaine de minutes.

Le locataire de la Maison Blanche a conclu par un message à l'adresse du peuple iranien et de ses dirigeants : « Les Etats-Unis sont prêts à la paix avec tous ceux qui la veulent ».






Auteur de l'article

ATTEBI Boris Michel

Passionné des nouvelles technologies, j'ai un BTS en Informatique Dévéloppeur d'Application. J'ai crée ce site web afin de vous informer en temps réel sur tout ce qui se passe ici et partout dans le monde.




Scroll to Top