Buzz

Tiesco le Sultan officiellement inculpé par la police, Molare et Gradel cités dans l’affaire

Tiesco le Sultan a été officiellement inculpé par les autorités judiciaires ivoiriennes. Voici un aperçu du communiqué de la police nationale :
« La rivalité pour capter l’attention du plus grand nombre est rude. Tiesco le Sultan ne déroge pas à cette nouvelle logique et est très actif sur sa page Facebook. Ce jeune chanteur ivoirien depuis un certain temps partage avec ses abonnés des vidéos.
Dans celles-ci il aborde des sujets principalement liés au milieu dans lequel il évolue. Il évoque également d’autres personnalités connues et tient à leur encontre des propos pouvant porter atteinte à leur honneur. Soumahoro Mauryféré Molare et Max Alain Gradel sont tous deux indexés dans les sorties filmées de TIESCO LE SULTAN, il les présente comme des personnes dangereuses, aux mœurs légères et de mauvaise moralité.
Face à une telle situation les deux décident de se tourner vers la Plateforme de Lutte Contre la Cybercriminalité (PLCC) pour porter plainte. Les investigations menées par le Laboratoire de Criminalistique Numérique conduisent la PLCC à BAT, utilisateur exclusif du profil de l’artiste TIESCO LE SULTAN. TIESCO LE SULTAN et BAT sont en fait la même personne. BAT est interpellé par les agents de la PLCC et conduit dans les locaux pour une audition.
Au cours de celle-ci il déclare qu’il a tenu ces propos diffamatoires et injurieux sous l’effet de la colère. Et que l’un deux était responsable de la dépression d’un artiste ivoirien décédé l’an dernier. Le suspect dans le souci de s’imposer comme la nouvelle coqueluche des réseaux sociaux à suivre, a ajouté à ses activités la diffusion en direct de vidéos obscènes à caractère sexuel. Elles mettent en scène des jeunes filles à moitié nues exécutant des danses érotiques.
En définitive BAT a été conduit devant le Parquet où il devrait être poursuivi pour diffamation, injures et outrage public à la pudeur sur les réseaux sociaux. »
, pouvait-on lire dans l’annonce de la police.








Auteur de l'article

ATTEBI Boris Michel

Passionné des nouvelles technologies, j'ai un BTS en Informatique Dévéloppeur d'Application. J'ai crée ce site web afin de vous informer en temps réel sur tout ce qui se passe ici et partout dans le monde.




Scroll to Top