Affairage

Carmen Sama raconte ses derniers moments avec Dj Arafat !

Carmen Sama fait actuellement la Une du magazine Life.
Au cours d’une longue interview accordé à cette revue, la veuve de Dj Arafat a relaté les derniers moments qu’elle a passé avec lui, c’est-à-dire durant ce terrible jour du 12 Aout qui a arraché définitivement le roi du coupé-décalé à ses fans.

« Ce même jour-là, il a dormi et s’est réveillé autour de 16h30. Je lui ai fait son repas préféré. Après avoir mangé, il a démarré sa moto et est parti. Vers 20h30, mon intuition me disait de lui envoyer un message, ce que j’ai donc fait.
Je lui ai écrit en lui disant que j’étais inquiète et qu’il fallait qu’on se parle même si tout était difficile pour lui. Il m’a remercié pour le soutien que je lui apportais dans cette période compliqué, il a poursuivi en disant que moi, sa fille et sa grand-mère étaient ses seules déesses sur cette terre.
Après cela, à peine je me suis assise sur le lit que l’un de ses petits est venu fortement frapper à la porte pour m’annoncer qu’Arafat venait de faire un accident de moto.

Sur le coup je ne savais pas trop quoi faire, après avoir repris mes esprits, je me suis rendu à la polyclinique des Deux-plateaux. Sur place, j’ai vu les médecins l’emmener en salle de scanner. Je me suis donc rapproché de lui et je l’ai vu dans un sale état. Le voyant comme cela m’a fait perdre tous mes moyens. Je me suis mise à prier. Dans mes prières, je demandais à mon mari de se lever pour qu’on rentre à la maison. Après, je me suis mise à pleurer car je ne trouvais pas de réponses à tout ce qui venait de nous arriver.

Je suis retournée à la maison et j’ai trouvé ses oncles qui m’ont dit de ne plus y retourner. Malgré leur interdiction, je suis quand même retournée à l’hôpital. J’avais l’impression que tout le monde me dévisageait. Mais dès que je levais la tête, ces personnes-là fuyaient mon regard. Même les médecins ne trouvaient pas de mots pour m’expliquer la situation qui prévalait sur place. Ses nombreux fans étaient aussi présents.

Et c’est dans cette foule là que quelqu’un criait pour dire que Didier était décédé. Même à cet instant-là, je ne croyais toujours pas qu’Ange Didier était décédé. C’est alors qu’on décide de me ramener à la maison. Et pourtant, tout le temps que je tournais en rond au sein de l’hôpital, les agents d’Ivosep étaient en train d’embarquer son corps derrière la polyclinique.

C’est le ministre Hamed Bakayoko qui m’a officiellement annoncé son décès. Je n’arrivais pas à croire. C’est quand j’ai vu ses fans envahir toute la ruelle devant notre maison je vais véritablement réaliser que je ne rêvais pas. »
, a-t-elle déclaré.








Auteur de l'article

ATTEBI Boris Michel

Passionné des nouvelles technologies, j'ai un BTS en Informatique Dévéloppeur d'Application. J'ai crée ce site web afin de vous informer en temps réel sur tout ce qui se passe ici et partout dans le monde.




Scroll to Top